Portail Milieu Professionnel

Le Luxembourg, bientôt royaume du cannabis

Le Grand-Duché envisage de dépénaliser la production et l’usage récréatif du cannabis. Une mesure dans la lignée de la politique progressiste assumée du premier ministre Xavier Bettel.

Cannabis
Addiction Cannabis - Le Luxembourg, bientôt royaume du cannabis

La reconduction de son gouvernement a longtemps semblé compromise, mais le premier ministre Xavier Bettel a rétabli la situation et est parvenu à sauver in extremis – 31 sièges sur 60 – sa coalition de libéraux, socialistes et écologistes, lors d’élections législatives, en octobre. Début décembre, il pouvait donc prêter à nouveau serment devant le grand-duc Henri, le chef de l’Etat. Et, dans la foulée, dévoiler un programme tonitruant, à faire pâlir les « gilets jaunes » – qui n’existent pas dans ce pays figurant parmi les trois plus riches au monde.

Au menu de sa coalition, on relève, en effet, rien de moins que deux jours de congé légal supplémentaires, l’annonce de la gratuité de tous les transports publics, une promesse de déductions fiscales supplémentaires pour les résidents étrangers ainsi que l’augmentation de 100 euros du smic (soit 2 048 euros brut depuis juillet) – Emmanuel Macron s’en serait-il inspiré ? Autre annonce fracassante : une volonté de légaliser le cannabis. Un coup fumant qui confirme que, décidément, il va falloir changer de regard sur le Grand-Duché, qui s’étend sur 2 600 kilomètres carrés.

On y voit encore flou

Passé du conservatisme chrétien démocrate à un progressisme assumé, le pays s’est, en effet, doté en quelques années d’une législation sur l’euthanasie, le mariage entre personnes de même sexe et la reconnaissance d’un troisième genre. Avant d’envisager cette dépénalisation de la production et de l’usage récréatif du cannabis. A l’heure actuelle, seul son usage à des fins thérapeutiques est autorisé.

Voir le reste de l’article sur le site du Monde

En savoir plus

À lire aussi