Le monde du travail

Autres addictions comportementales - Traitements dépendance affective

Tout l’enjeu de la prise en charge va être de parvenir à atténuer la souffrance de la personne en modifiant le comportement pathologique et en restructurant les pensées erronées. Il peut être proposé un ou plusieurs types de traitement : une thérapie médicamenteuse, ou des psychothérapies : thérapie comportementale individuelle ou en groupe,  psychothérapie  dynamique.  Le traitement pharmacologique Un médecin psychiatre peut…

Tout l’enjeu de la prise en charge va être de parvenir à atténuer la souffrance de la personne en modifiant le comportement pathologique et en restructurant les pensées erronées.

Il peut être proposé un ou plusieurs types de traitement : une thérapie médicamenteuse, ou des psychothérapies : thérapie comportementale individuelle ou en groupe,  psychothérapie  dynamique.

 Le traitement pharmacologique

Un médecin psychiatre peut proposer au patient, en fonction de ses difficultés psychologiques, un  traitement anticonvulsif, un traitement réducteur de la libido, un antidépresseur, un  anxiolytique, un thymorégulateur. Des études  ont montré que des antidépresseurs de type ISRS (inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine) aident les patients à se sentir mieux. La Naltrexone peut être efficace pour certains patients.

En général, il est conseillé d’associer une thérapie à la prise de médicaments.  Il existe plusieurs types de thérapies : la psychothérapie analytique,  la thérapie de couple, les thérapies cognitives et comportementales comme : l’EMDR (Eye Mouvement Desensitization and Reprocessing), l’hypnothérapie, la thérapie de pleine conscience, la thérapie de l’acceptation et de l’engagement (ACT). En complément, le patient pourra aussi participer à un groupe d’entraide ou choisir de consulter un sexologue.

La psychothérapie analytique

Cette psychothérapie va se centrer sur les conflits inconscients accumulés au cours du développement personnel, psycho-affectif, dans l’enfance.

La thérapie cognitive et comportementale

Elle va débuter par une évaluation : entretien clinique avec passation de questionnaires. Elle va permettre de gérer  les situations déclenchantes, les émotions, le contrôle des pensées de rumination, les facteurs de rechute…  et de prendre en charge des questions comme le manque d’estime de soi. Elle va aider le patient à travailler sur les fausses croyances  qui déclenchent et entretiennent les comportements.

Des tâches comportementales sont proposées au patient.  Celui-ci  va aussi, avec l’aide du thérapeute, repérer les situations à risques et apprendre à construire des stratégies pour les gérer.

La prise en charge sera accompagnée par exemple de thérapie de la motivation avec des objectifs réalisables.

La thérapie de groupe

Elle va souvent compléter le suivi individuel. Le groupe rassure. Il peut jouer le rôle d’une « béquille ». Chaque participant va rejouer des situations en jeu de rôle ce qui va l’aider à trouver des ressources, des compétences qu’il ne soupçonnait pas.

Dans le groupe, chacun pourra profiter des expériences, des ressentis des autres.

Le groupe d’entraide

Il existe en France un groupe d’entraide : « Les dépendants affectifs et sexuels anonymes (DASA) » (https://www.dasafrance.fr/) qui propose un « programme de rétablissement » en 12 étapes.  Les objectifs du traitement sont axés sur l’arrêt ou la reprise de contrôle du comportement sexuel.

La réalité virtuelle

Des mises en situation grâce à la réalité virtuelle commencent à être proposées à des patients souffrant d’addictions. La réalité virtuelle est une « simulation informatique interactive, immersive, visuelle, sonore et/ou haptique d’environnements réels ou imaginaires ». Le patient est « plongé » dans un monde en trois dimensions. Il va être exposé à la situation à risque.  Cette exposition en réalité virtuelle pourrait permettre de renforcer l’efficacité d’une psychothérapie classique.

L’auto-aide

Il existe un manuel d’auto-aide écrit par le Dr François-Xavier Poudat et la psychologue Marthylle Lagadec : « Sexe sans contrôle : surmonter l’addiction » (Odile Jacob, 2017) qui aborde la question de l’addiction sexuelle et donne des outils pratiques (questionnaire d’évaluation, exercices d’autonotation, identification des situations à risques, solutions pour chaque problème, stratégies à mettre en place…).

 

Aller plus loin sur l’espace Autres addictions comportementales

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir