» retour

ADDICTION ECRAN / La protection des tout-petits

La télévision n’est pas adaptée aux enfants de moins de 3 ans. Avant 3 ans, l’enfant se construit en agissant sur le monde : la télévision risque de l’enfermer dans un statut de spectateur à un moment où il doit apprendre à devenir acteur du monde qui l’entoure.

En effet, le développement d’un jeune enfant passe par la motricité et la capacité à interagir avec les adultes qui l’entourent et avec les objets qu’il rencontre. Il existe plusieurs étapes dans le développement de l’enfant de moins de trois ans : le bébé est d’abord attiré par tout ce qui bouge puis il découvre qu’il peut agir sur son environnement et, dès que sa motricité le lui permet, il désigne les choses et les touche. A partir de neuf mois, le bébé imite sans comprendre ce qu’il voit. Vers un an et demi ou deux ans, il met des mots sur les choses et comprend des expressions de base.

Voir la suite de l’article sur le site du CSA en cliquant sur « Consulter en ligne »

  • Partager l'article sur

A consulter aussi


Revue de presse

DROGUES / Le consensus international sur la répression des drogues s’effrite

Du 19 au 21 avril 2016, l’ONU a consacré trois journées pour parler des drogues, et on n’en a quasiment pas entendu parler en France. Prévue pour 2019, la réunion extraordinaire de l’Assemblée générale sur les drogues (UN General Assembly Special Session on Drugs, ou UNGASS) a été avancée de trois ans, à la demande de la Colombie, du Guatemala et du Mexique, avec le soutien de nombreux autres pays qui ont considéré que le sujet des drogues était suffisamment important pour en faire un débat international. C’était la troisième fois qu’une telle réunion était dédiée exclusivement à ce sujet.


Le 27 Jan 17
Vidéo

DROGUES / Le magazine de la santé – Reportage sur les patients experts

Le numéro du magazine de la santé du 6 Décembre a consacré un sujet au thème des patients experts. Il s'agit anciens malades qui ont reçu une formation à l'université et qui mettent leur expérience au profit d'autres malades. Le reportage présente un patient expert : Jacques Viaut, Ancien alcoolique, a décidé de créer une association à Agen : l'association Soif de vie 47. Depuis dix ans, il anime toutes les semaines des groupes de parole bénévolement.


Le 12 Déc 16
Allodocteurs.fr