Portail Milieu Professionnel

ADDICTIONS COMPORTEMENTALES / La consultation de sites pornographiques en hausse chez les 15 - 17 ans

La moitié des adolescents âgés de 15 à 17 ans ont déjà surfé sur un site pornographique, selon une étude Ifop pour l'Observatoire de la parentalité et de l'éducation numérique publiée lundi 20 mars*. Cette proportion est en nette hausse : en 2013, ils n'étaient que 37% à avoir consulté des pages pornographiques.

Internet

La moitié des adolescents âgés de 15 à 17 ans ont déjà surfé sur un site pornographique, selon une étude Ifop pour l’Observatoire de la parentalité et de l’éducation numérique publiée lundi 20 mars*. Cette proportion est en nette hausse : en 2013, ils n’étaient que 37% à avoir consulté des pages pornographiques.

L’essentiel de cette consommation s’effectue via des sites gratuits (96%, contre 78% chez l’ensemble des Français). À peine 4% des adolescents ont déjà surfé sur un site payant, contre 22% chez l’ensemble des Français, que ce soit sous forme d’abonnement ou de paiement à l’unité. « On a assisté ces dix dernières années à une vraie révolution avec l’accès généralisé sur ces sites en accès gratuit qui ont complètement bouleversé le modèle économique de cette industrie, explique Thomas Rohmer, président de l »Observatoire de la parentalité et de l’éducation numérique. Ces contenus gratuits imposent une volonté de générer du trafic sur ces sites. Plus il y a de trafic, plus ils gagnent d’argent. »

Une pratique genrée

Cette fréquentation des sites X reste une pratique très genrée puisque 63% des consommateurs sont des garçons, contre 37% de filles. L’initiation à la pornographie est également une expérience plus collective pour celles-ci que pour les garçons. Alors que le premier visionnage d’un film X constitue pour la plupart des jeunes hommes une expérience solitaire généralement associée à une activité masturbatoire, la majorité des adolescentes déclare avoir vu leur premier porno avec quelqu’un d’autre, essentiellement avec des ami(e)s ou leur petit ami.

En savoir plus

À lire aussi