Autres drogues - Les complications de la MDMA

Complications physiologiques :

La MDMA peut induire un symptôme d’hyperthermie  qui peut devenir fatal en cas de surdose. Cet accident est toutefois rare mais  peut toucher des néophytes comme des consommateurs habituels. D’autres troubles peuvent survenir : hépatite, encéphalopathie, trouble cardiaques, rénaux, respiratoire et neurologiques. On peut aussi retrouver des pertes de poids, un affaiblissement du système immunitaire  des lésions de certains organes (reins, estomac, intestin), mais aussi des œdèmes pulmonaire ou des troubles cardiaques.

Parmi les autres complications physiques on peut citer

Les complications neurovégétatives : Sécheresse buccale, nausée sueurs
Les complications neurologiques : Vertiges, tremblements, convulsions
D’autres complications : Hépatite, carie, hyperthermie, troubles cognitifs trouble du rythme cardiaque.

Les complications psychiatriques sont plus fréquentes : trouble de l’humeur (anxiété, troubles confusionnels et psychotiques).

Complications psychiatriques :

Épisode et trouble dépressifs caractérisés ;  épisodes délirants aigus (pharmacopsychose) ;  attaques de panique induites ;  risque suicidaire ; troubles cognitifs ;  troubles de l’humeur ;  troubles anxieux. On peut retrouver une dyssomnie ainsi que des symptômes léis à un état dépressifs (irritabilité, saute d’humeur). Il existe aussi des symptômes psychotiques transitoires avec hallucinations, troubles du comportement ou encore des idées délirantes.

Pour accéder à des contenus plus scientifiques sur le sujet, cliquez sur En savoir plus

 

Aller plus loin sur l’espace Autres drogues

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir