Portail Milieu Professionnel

Autres drogues - Traitements de l'addiction à la MDMA

Réduction des risques Testez ou faites analyser vos pilules, à minima fractionnez vos consommations, préfèrez commencer par ¼ ou par ½ en fonction de ta corpulence. Attendez que les effets se fassent sentir avant une éventuelle reprise. Pour rappel les effets peuvent mettre jusqu'à une heure et demi voir plus pour arriver. Attendre deux heures semble être un bon compromis.…

Réduction des risques

  • Testez ou faites analyser vos pilules, à minima fractionnez vos consommations, préfèrez commencer par ¼ ou par ½ en fonction de ta corpulence.
  • Attendez que les effets se fassent sentir avant une éventuelle reprise. Pour rappel les effets peuvent mettre jusqu’à une heure et demi voir plus pour arriver. Attendre deux heures semble être un bon compromis.
  • Évitez de consommer immédiatement après un repas (risques de vomissement et de nausées accrus) ou à jeun (ton corps doit être dans de bonne condition). Une alimentation variée et équilibrée et une bonne qualité de sommeil la veille aideront ton corps à moins souffrir de la prise.
  • Évitez de consommer si vous ne vous sentez pas dans votre assiette, pas en conditions, si vous avez des soucis en ce moment ou si vous avez passé une mauvaise journée.
  • Soyez bien entouré, des problèmes qui ont peu d’importance dans un état normal peuvent prendre bien plus de place sous MDMA.
  • Buvez régulièrement de l’eau en petite quantité, maximum un demi-litre par heure. Il est important de se réhydrater régulièrement, mais boire trop d’un coup peut entraîner des risques de vomissements qui augmentent la déshydratation.
  • Évitez les mélanges, notamment avec l’alcool qui renforce la charge pour le foie et les risques de déshydratation : additionner les produits, c’est multiplier les risques.
  • Consommer du MDMA une fois les effets estompés au cours d’une même soirée augmente significativement les risques sans retrouver des effets intéressants du fait des stocks de sérotonine amenuisés.
  • Seul le temps et une bonne hygiène de vie permet de refaire ces stock. Un extrême minimum de 6 semaines permet de récupérer; un délai de 8 à 12 semaines apparaît plus prudent.
  • Attention, en cas de consommation de médicament, vérifier qu’il n’y ait pas d’interactions. La MDMA est absolument incompatible avec certains traitements.
  • En cas de problème de santé, mieux vaut ne pas consommer de MDMA, en particulier en cas de problèmes cardiovasculaires, de problème d’épilepsie, de foie ou de problèmes circulatoires.

Aspects thérapeutiques :

Aucun traitement pharmacologique n’a encore été trouvé pour traiter la dépendance à la MDMA. Quelques essais prometteurs mais pas encore avérés avec la modafinil et la topiramate. L’immunothérapie est aussi une piste à creuser.

Pour des contenus plus scientifiques sur le sujet, cliquez sur En savoir plus

Aller plus loin sur l’espace Autres drogues

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir