Comment obtenir le soutien de notre entourage qui ne fume pas ?

Votre famille ainsi que votre entourage immédiat sont très importants dans votre combat contre la cigarette.
Vous avez peut-être peur qu’ils vous jugent, vous craignez de ne pas être assez fort pour ce défi immense qu’est le sevrage tabagique.
En fait vous avez peur de les décevoir, car toutes ces personnes comptent pour vous…

Ce problème est récurrent et chaque fumeur qui a pris la décision de cesser de fumer est passé par là.
La peur de l’échec est la première raison qui pousse à se cacher.
A ne pas annoncer sa décision.
Vous souhaitez que votre entourage soit fier de vous, qu’il vous félicite de ce que vous avez accompli.
Toute la question est donc ici :
Comment informer mes proches de ma volonté d’arrêter de fumer sans me rajouter une pression supplémentaire et sans avoir peur de leur réaction en cas d’échec ?

La meilleure des solutions est comme souvent le dialogue, la compréhension de l’autre et l’écoute mutuelle.

Voici un plan à suivre :
a)    Point de départ
Pour initier une relation seine et de confiance il est important de partir sur de bonnes bases.
Parlez à votre entourage de votre projet contre le tabac.
De vos principaux objectifs (réduction, arrêt, dates…).
Présentez-leur vos motivations et les raisons de votre choix.
Exprimez-leur vos doutes, vos peurs et vos angoisses.
Ce dernier point est très important car en partageant ces éléments avec eux ils pourront plus facilement comprendre vos difficultés et feront preuve d’une plus grande empathie.

b)  Ralliez-les à votre combat
Il est important de leur faire comprendre qu’ils ont une place très importante dans votre cœur, et que par conséquent ils vont jouer un rôle clé dans votre sevrage tabagique.
Expliquez-leur pourquoi il sera plus facile pour vous d’arrêter sereinement avec leur soutien.
Enfin essayez de voir avec eux comment ils pourraient vous aider concrètement et au quotidien (par exemple : qu’ils soient plus tolérants lorsque vous allez être à fleur de peau, qu’ils ne vous stressent pas inutilement, qu’ils essayent de prendre soin de vous, qu’ils soient plus patients, etc).

c)  Faites-leur part régulièrement de votre réussite
A partir du moment où vous avez réussi à les faire adhérer à votre projet et que vous savez qu’ils vont vous soutenir, il est important de leur présenter régulièrement votre situation, où vous en êtes ainsi que vos réussites :
– Votre première semaine sans tabac
– L’heure de votre première cigarette du matin si vous l’avez nettement repoussée
– De combien vous avez réduit
Toutes ces petites victoires au quotidien vont avoir un effet doublement positif.

Autres FAQ