Je suis malade (BPCO, etc), je suis "obligé" d'arrêter de fumer : comment faire dans ces cas là ?

Pour commencer, l’arrêt du tabac ne fera pas reculer une BPCO.

Ce qui peut reculer, c’est l’inconfort. Normalement la fonction respiratoire ne revient pas à sa base. Mais on peut limiter les inconforts, ce qui est important pour les patients notamment afin d’avoir une activité. Donc on sait que la réhabilitation, l’activité physique en général permet de regagner en terme de qualité de vie, et en terme de capacités d’effort.

L’arrêt du tabac devra idéalement se faire avec l’aide d’un médecin et/ou d’un tabacologue.
Comme pour n’importe quel défumeur, il est essentiel de trouver la méthode qui convienne. Chaque défume est unique, chacun sa méthode, chacun son ressentit.
L’essentiel est de se dire qu’on le fait pour continuer à vivre, que la cigarette ne sera jamais un allié de bonne santé, bien au contraire.

Autres FAQ